Historique

Une vénérable institution

Les origines du Cimetière Saint-Michel remontent à la construction de la chapelle catholique Saint-Colomban de Sherbrooke, en 1826, où se trouve aujourd’hui l’aile gauche du Séminaire de Sherbrooke. En effet, l’année suivant la construction de ce bâtiment, on commença à inhumer des corps dans le terrain qui se trouvait à l’arrière du bâtiment, parcelle de terre qui deviendrait le premier cimetière. Or, en 1855, celui-ci était déjà si encombré qu’il fallait en trouver un autre.

Lire plus